Pour son documentaire sur Sasha, 7 ans, née garçon et qui se vit comme une petite fille depuis l’âge de 3 ans, Sébastien Lifshitz livre un vibrant hymne à la tolérance et à la liberté baignée par les musiques de Jocelyn Pook, Vivaldi, Dvorak, Debussy, ou encore Ravel. « Petite fille », le documentaire de Sébastien Lifshitz, raconte l’histoire de Sasha, une enfant transgenre de huit ans. Accepter Sasha et l’aimer comme elle est, est une évidence. Petite fille, documentaire de Sébastien Lifshitz sur une fillette transgenre de 7 ans, prénommée Sasha, vivant avec sa famille dans la petite commune de Laon (Aisne), sera diffusé sur la … En ligne du 25 novembre 2020 au 30 janvier 2021 sur arte.tv. Abonnez-vous à la chaîne ARTE Ce 2 décembre, Arte va donc diffuser le documentaire PETITE FILLE de Sébastien Lifshitz. Ou emprisonnée, comme aime à le dire sa maman aimante. Sasha le dit et le vit, depuis qu’elle a deux ans et demi, précise sa maman. Tous l’entourent, tous sont fiers de leur fille et sœur. Dans sa tête, Sasha est une petite fille. La maman, le papa, la grande sœur, le grand frère et le petit frère. Née avec un sexe de garçon, elle sait depuis toujours qu’elle est une fille. Le documentaire est diffusé sur Arte mercredi 2 décembre, à 20h55, et déjà disponible sur le site Arte.tv. Voyant venir la diffusion de Petite Fille, Karine avoue n’être pas rassurée. Le film suit sa vie au quotidien, le questionnement de ses parents, de ses frères et sœur, tout comme le combat incessant que sa famille doit mener pour faire comprendre sa différence. Découvrez la bande annonce et plus d'informations. Dans « Petite fille », on découvre une mère aimante, qui culpabilise beaucoup (elle a désiré avoir une fille durant sa grossesse et se sent donc responsable de la souffrance de son enfant). Arte y remédie en proposant de découvrir en ligne lundi 23 novembre à 21 heures Petite fille. Et j'adore être queer" : Elliot Page, la star de "Juno", fait son coming out transgenre, Le témoignage fort de Crystelle, mère de Lilie, petite fille transgenre de 8 ans. L’école, c’est ce que Sasha appréhende le plus. Synopsis : Sasha, né garçon, se vit comme une petite fille depuis l’âge de 3 ans. Sasha n’a jamais invité de copains et copines de l’école à la maison. « Qui suis-je pour le contester ? Dans un documentaire touchant d’Arte, on suit Sasha, 7 ans, née garçon, mais qui veut être une fille. Sébastien Lifshitz nous immisce avec une grande délicatesse dans le combat d’une petite fille trans. Sasha, une petite Laonnoise, dans le département de l’Aisne, est née garçon mais se sent fille. Signé Sébastien Lifshitz, un cinéaste qui explore depuis deux décennies la … "Je suis une fille". Un grand film sociétal et profondément humaniste, au sens le plus noble du terme. Et de son combat pour être soi. Plus que de filmer Sasha, Sébastien Lifshitz filme aussi sa famille. Jusqu’à la lueur d’espoir, scène bouleversante, encore : le certificat médical fait par la spécialiste à Paris, disant que Sasha est une fille et doit être considérée comme telle dans la sphère privée et à l’école. » Fille dans un corps de garçon, comme ses parents l’ont peu à peu compris en la voyant grandir. "Petite fille", le nouveau documentaire de Sébastien Lifshitz, est diffusé sur Arte ce soir à 20h55. Petite Fille est un film réalisé par Sébastien Lifshitz. Avec justesse, le réalisateur filme les confidences de la maman de Sasha, qui accompagne sa fille au quotidien. Toute l'actu Marie Claire, directement dans votre boîte mail. Mercredi soir (20h55) Arte diffuse Petite Fille, un documentaire consacré à Sasha, coincée dans un corps de garçon. Quels films voir en famille à la télé du 26 décembre au 1er janvier ? À voir Petite Fille, de Sébastien Lifshitz, mercredi 2 décembre 2020, 20h50 sur Arte.En ligne du 25 novembre 2020 au 30 janvier 2021 sur arte.tv. Elle ne concerne pas que Sasha, alerte rapidement la spécialiste. Arte. Dans ce documentaire bouleversant, le réalisateur Sébastien Lifshitz filme avec pudeur le quotidien de Sasha, 7 ans, une petite fille née dans un corps de garçon. Début décembre, Arte diffusait Petite Fille, un documentaire qui a reçu un bel accueil du critique et du public.Après le coming out transgenre d'Elliot Page, l’élection de Marie Cau, première femme transgenre maire en France, l’apparition de la mannequin transgenre Valentina Sampaio, dansSport Illustrated, une première pour le magazine, il y avait des raisons de se réjouir en 2020. À côté de l’école et de la danse, elle va rencontrer des spécialistes, qui vont l’aider à comprendre qui elle est et la conforter dans sa démarche de transition de genre. Quand elle était enceinte, elle aurait aimé avoir une fille et a été "déçue" en apprenant que l’enfant qu’elle portait était un garçon. Il faut entendre avec quelle détermination Sasha l’affirme de sa petite voix zozotante : « Je suis une fille. Le nouveau documentaire diffusé sur Arte est signé Sébastien Lifshitz, un cinéaste qui explore depuis deux décennies la question du genre et des marges. En interrogeant les parents et les aînés, individuellement, face caméra, Sébastien Lifshitz souligne l’importance du soutien de proches aimants, participant à l'épanouissement de Sasha. Pas d’images de cour de récréation, de salle de classe ou de discussion avec un instituteur, mais l’école est omniprésente. Avec sincérité, elle avoue sa peur d'être dans un magasin et d'acheter un vêtement de fille pour son fils. Seule ou face à une pédopsychiatre à Paris, elle explique son sentiment de culpabilité. Petite Fille Film Documentaire - Extrait - La dysphorie de genre - Synopsis: Sasha, né garçon, se vit comme une petite fille depuis l’âge de 3 ans. Encore une souffrance intérieure. La question ne se pose pas, c’est mon enfant. C’est enfin un joli score pour Arte qui proposait le documentaire Petite fille, l’histoire d’un enfant qui se sent fille dans un corps de garçon. Difficile de s’afficher en fille, entourée d’enfants de 7-8 ans qui l'identifient comme un garçon. La petite fille est gênée, émue, soulagée. Au fil du temps, sa mère a accepté que son petit garçon était une « petite fille ». [arte] “Petite fille”, le film émouvant de Sébastien Lifshitz sur une enfant transgenre. Un dauphin agresse sexuellement une nageuse ? Cette petite habitante de Laon, dans l’Aisne est née garçon, mais se sent fille depuis ses 3 ans. La Petite Fille de ce documentaire Arte, c'est Sasha, sept ans, née dans un corps de garçon. Sasha ne se sent pas simplement petite fille, elle est une petite fille. « Quand je serai grand, je serai une fille », répète Sasha à sa maman Karine depuis qu’elle a 3 ans. Je me suis dit que ce serait intéressant de filmer un enfant d’aujourd’hui vivant ce qu’elle-même avait connu. Il fut présenté lors de la dernière Berlinale en février dernier et a remporté le mois dernier le Grand Prix du festival de Gan d. Le pitch? Elle ne parvient pas à trouver de l’aide, le médecin de famille avouant son incompétence, et l’école refusant d’entendre parler de la question. "La question ne se pose pas, c’est mon enfant", confie le père. Sébastien Lifshitz suit sa vie au quotidien et le combat incessant de sa … Sur Netflix, 15 films incontournables à découvrir en 2021, Six comédies musicales pour illuminer la fin d’une année bien sombre, “Au cinéma, les fins malheureuses sont de droite !”, Sur YouTube, La Tronche en biais sauve l’honneur de la science avec un épidémiologiste, Sur TF1, “Ready Player One” : l’énorme pot de pop-corn de Steven Spielberg… avec un message dedans, La saga Angélique sur MyCanal : seul le machisme n’était pas en toc, Nos recettes faciles avec les enfants : le kransekake, le vrai gâteau de “La Reine des neiges”, Vacances de Noël : six idées d’activités manuelles simples à réaliser avec vos enfants. Tout, pour qu'elle "souffre le moins possible". Jusqu’ici, Sasha était "privée de son enfance", estime sa maman. L’école, où Sasha doit encore venir habillée en garçon, parce que c’est ce qui est écrit sur ses papiers. Petite fille Documentaire de Sébastien Lifshitz (France, 2020, 1h23mn) #fille #garçon #corps. Retrouvez le meilleur de Télérama avec nos quatre newsletters : La Quotidienne, Télérama Sortir Grand Paris, Télérama Soirée (abonné) et Télérama Week-end (abonné). Sébastien Lifshitz a suivi pendant un an Sasha, petite fille de 7 ans assignée garçon à la naissance. Sa vie est un combat, qu'expose avec sensibilité le documentaire Petite Fille, diffusé sur Arte. "Quand je serai grande, je serai une fille". Sa vie est un combat, qu'expose le documentaire «Petite Fille», diffusé sur Arte. Alors, mère et fille vont acheter une robe pour Sasha. Pourquoi les repas de famille dégénèrent-ils ? Je n’ai pas du tout le sentiment que Sasha vive la vie qu’elle devrait vivre. Mercredi 2 décembre à 20h55 sur Arte et disponible sur Arte.tv jusqu’au 30 janvier 2021. "Petite fille", le nouveau documentaire de Sébastien Lifshitz, est diffusé sur Arte ce soir à 20h55. Cette scène de quelques minutes est un point de bascule du documentaire. Arte diffuse ce mercredi 2 décembre le documentaire «Petite fille» sur Sasha, 7 ans. Musique : quel titre cartonnait le jour de votre naissance ? Oui, il y a d'autres petites filles et petits garçons dans ce cas. Top 10 des chefs cuisiniers, stars de la TV. Petite Fille, de Sébastien Lifshitz, mercredi 2 décembre 2020, 20h50 sur Arte. 28 novembre 2020 28 novembre 2020 Benoit Richard Leave a comment. Rien d'anormal. Sasha, 7 ans, a un corps de garçon, mais explique, depuis qu'elle sait parler, être une fille. » pointe Karine, qui a longtemps été désemparée face à l’obstination de son enfant. Le cinéaste Sébastien Lifshitz (“Les invisibles”) suit sa vie au quotidien et le combat incessant de sa famille pour faire comprendre sa différence. "Un jour, elle m’a demandé une robe". « Petite fille » est le fruit d'une année de tournage. Un papier symbolique, mais un changement radical. Difficile, aussi, de tisser des liens solides et de partager des expériences avec les autres enfants. "Je n’ai pas du tout le sentiment que Sasha vive la vie qu’elle devrait vivre", souffle-t-elle, alors ça sera aussi "le combat de sa vie". Un documentaire à voir ce soir sur Arte à 20h55. Je créé un compte pour recevoir mes newsletters et gérer mes données personnelles. D’abord surprise, la maman a compris que cette phrase était bien réelle.Le réalisateur de documentaire Sébastien Lifshitz (Bambi, Adolescentes) a suivi Sasha et sa famille, dans leur quotidien, chez eux, dans les Hauts-de-France, pendant un an. Car le documentaire de Sébastien Lifshitz est bel et bien cela : une ode lumineuse à la liberté d’être soi. ». Un film documentaire bouleversant remarqué à la Berlinale 2020 à découvrir ce mercredi 2 décembre à 20:55 sur ARTE. Comment Le Fooding a modernisé la gastronomie française en 20 ans, Conte de Noël : "La triomphante", par Léonora Miano, "Et pourtant elles tournent" : Arte lance un concours de court-métrage documentaire réservé aux femmes, César : l'Académie se sépare de ses membres historiques, dont Roman Polanski, Blackpink: Light Up The Sky : les failles derrière la féérie, Covid-19 : ces blockbusters dont la sortie en salle est décalée, "Yoga" : Hélène Devynck, ex-compagne d'Emmanuel Carrère, l'accuse de mentir dans son roman, Véronique Cayla est la nouvelle présidente de l’Académie des César, Emmy Awards 2020 : Zendaya, plus jeune lauréate sacrée Meilleure actrice dans une série dramatique, Suède : une mère arrêtée pour avoir maltraité et enfermé son fils pendant près de trente ans, Recette cocktail snow ball à la vodka et à la crème fouettée. Le portrait bouleversant de Sasha, une petite fille de 7 ans, née dans un corps assigné masculin, et de son combat, entourée de sa famille, pour vivre comme elle l’entend. La vie va pouvoir vraiment commencer. Les cinémas sont fermés et les avant-premières vous manquent ? Le documentariste Sébastien Lifshitz, réalisateur d’“Adolescentes”, a suivi sa vie au cœur d’une famille aimante, livrant le portrait lumineux de sa différence. Ce mercredi à la TV sur ARTE, regardez Petite fille. Qui d’autre que Sasha sait qui elle est vraiment ? À force d’affronter les préjugés les plus ancrés, l’intolérance la plus obtuse, la mère de Sasha (10 ans) en est à redouter les réactions d’hostilité que pourrait susciter ce bouleversant film d’amour. Un film documentaire bouleversant remarqué à la Berlinale 2020. Premier lieu de socialisation pour les enfants, l’école est supposée permettre à l'enfant de grandir et se construire. “Le corps et l’âme”, l’exposition du Louvre, en visite guidée sur YouTube, Le peintre Alexandre-Évariste Fragonard, fils oublié du coquin rococo, Melody Gardot en concert au studio 104 sur Arte.tv, Plongée dans les “Plaisirs (non) coupables” de Chilly Gonzales, Les 20 plus beaux albums de rock cruellement sous-estimés, Podcast : “Passe ton rap d’abord”, une autre façon d’enseigner le français, Eva Bester : “Mes invités dans ‘Remède à la mélancolie’ semblent moins autocentrés”, Podcast : “As you want”, un thriller haletant dans le couloir de la mort d’une prison texane, Philippe Forest : “La littérature est là pour inquiéter, pas pour réparer”, Le Clézio, Rûmi, René Char… nos conseils de lectures pour un voyage poétique autour du monde, BD : Stanislas Moussé, entre dessins sans paroles et silence de la montagne, Victimes et coupables face à face : la justice restaurative progresse en France, Le Conseil d’État douche les espoirs des théâtres et des cinémas, Article réservé aux abonnés 6 minutes à lire, Publié le 02/12/20 mis à jour le 07/12/20. Petite fille est un excellent documentaire qui suit pendant plusieurs mois une petite fille qui est née dans le corps d’un garçon. Des scènes de bonheur et de convivialité filmées avec finesse, qui comme tout le documentaire, sont belles à pleurer. Ce mercredi 2 décembre, Arte diffuse dès 20h55 le documentaire Petite fille de Sébastien Lifshitz. Dans Petite Fille, diffusé sur Arte, Sébastien Lifshitz suit la trajectoire d’une enfant transgenre et le combat de sa famille pour faire bouger les lignes. PETITE FILLE retrace le parcours de Sasha, fille de 8 ans née dans un corps de garçon. Petite Fille est un documentaire français réalisé par Sébastien Lifshitz et sorti en 2020. Une année importante pour la petite fille. Anne Bargiacchi et Sasha, dans le documentaire Petite fille de Sébastien Lifshitz. Ne manquez pas mercredi 2 décembre sur Arte le nouveau documentaire de Sébastien Lifshitz consacré à une petite fille née dans le corps d'un garçon. L’auteur d’Adolescentes, sorti en salles en septembre dernier, avait déja traité en 2013 de transidentité à travers un portrait de Bambi, l’une des premières transsexuelles françaises, née garçon dans les années 1930. L'intrigue de « Petite fille » En ligne du 25 novembre 2020 au 30 janvier 2021 sur arte.tv. Petite fille est diffusée ce soir à 20h55 sur Arte, et déjà disponible sur le site de la chaine. En l’occurrence, d’être une fille lorsque l’état civil dit le contraire de ce que l’on éprouve. Ce documentaire, c’est aussi celui de la maman de Sasha, de sa combativité pour le bien-être de sa fille. "Petite fille", le documentaire bouleversant sur Sasha, fille née dans un corps de garçon, Je certifie ne pas envoyer d'e-mail indésirable, Océan : "Les personnes transgenre n'ont pas de problème, c'est la société qui a un problème avec nous", "J'adore être trans. « Elle m’a confié avoir ressenti dès l’âge de 3, 4 ans qu’elle était une fille, explique le cinéaste. Documentaire Société : Sasha, 7 ans, née garçon, se vit comme une petite fille depuis l'âge de 3 ans. Au fil des recherches et des rencontres, le concept de dysphorie de genre apparaît, cette détresse ressentie par les personnes transgenres qui ne se sentent pas en accord avec le genre auquel elles ont été assignées à la naissance. IDENTITÉS — Sasha a 10 ans. C’est d’ailleurs en cherchant sur un forum de discussion des informations relatives à la dysphorie de genre qu’elle est tombée sur l’appel à témoins lancé par Sébastien Lifshitz.