TGR: le Maroc enregistre un déficit budgétaire de 50 MMDH à fin octobre Rédigé par S.H le Jeudi 12 Novembre 2020. En effet, selon la banque mondiale, l’économie internationale enregistrerait une contraction de 5.8% ce qui expose 1.5 milliards de personne dans le monde au chômage .Au Maroc, […] La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 50 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2020, contre 39,8 MMDH au cours de la même période un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Depuis 1975, les déficits publics en Europe se sont pratiquement toujours situés au-dessus de 3 % du PIB européen, dépassant même les 6 % durant les années 1992-1994. Voitures neuves: N’attendez plus pour acheter ! La raison en est que la pandémie Covid-19 est passée par là et aurait coûté à l’Etat près de 7 milliards de dinars entre manque à gagner dans la fiscalité et dépenses indispensables pour faire face au virus. Au troisième trimestre, la contribution de l'Etat à l'évolution de la dette s'établit à 35,7 milliards d'euros. Causes, conséquences ou remèdes à la crise ? Mais on a observé tous que le roi chérifien a saisi cette occasion pour procéder à la pose de la … Le taux de chômage dépasse les 12%. Dans un environnement national et international de propagation de la pandémie covid-19, la fermeture des territoires et l’arrêt des échanges à l’échelle mondiale ont fait couler beaucoup d’encre. Définition de la politique budgétaire La politique budgétaire est un des principaux moyens dont dispose un gouvernement, avec la politique monétaire, pour agir sur l’économie de son pays et la mener à un équilibre. Maroc : Le déficit budgétaire a triplé au 1er trimestre 2013 comparé à celui de 2012. Source : Office des Changes. La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 23 milliards de dirhams (MMDH) à fin mai 2020, contre un déficit budgétaire de 22,6 MMDH un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR), relevant du ministère de l'Économie, des Finances et de la Réforme de l'administration. Indépendamment des questions liées à l'élection présidentielle américaine de novembre prochain, le déficit budgétaire des Etats-Unis suscite quelques interrogations. citer le récent séjour du roi du Maroc. Côté macroéconomique, le déficit budgétaire atteint désormais 7,9% contre 4,1% en 2019. L’évolution du déficit budgétaire au Maroc peut être scindée en deux grandes périodes, la première période qui s’étale de l’indépendance jusqu’à 1980 (1.1) qui s’est caractérisée par un déficit budgétaire persistant, la deuxième période de 1980 à nos jours (1.2) La charte de déconcentration administrative au Maroc. Le déficit budgétaire s’est établi à 42,8 milliards de dirhams à fin septembre contre 28,5 milliards de dirhams un an auparavant. La crise liée à la pandémie de Covid-19 enfonce le budget flamand dans le rouge. Fitch prévoit que le déficit budgétaire s’établira à 3,4% du PIB en 2017 contre 3,9% en 2016. Ce déficit tient compte d'un solde positif de 5 MMDH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services Le déficit budgétaire s'est élevé à 39 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2019 contre 33,4 MMDH durant la même période en 2018. Dans le pire des cas, nous explique-t-on, on aurait pu remettre une partie du déficit à 2021, ce qui aurait permis de revenir progressivement à la norme. Aussi, la dette publique nette de la CE devrait-elle atteindre 60% du PIB en 1995 contre 20,4 % en 1974. Si l’on exclut l’excédent enregistré par le Fonds spécial de gestion de la pandémie du Covid-19, le déficit s’élève à près de 51 milliards. La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 57,7 milliards de dirhams (MMDH) au terme des onze premiers mois de 2020, contre 43 MMDH au cours de la même période un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Entre-temps, les efforts continus visant à contenir la masse salariale du secteur public et à réformer le régime des subventions limiteront les dépenses courantes au cours des prochaines années. Jérôme Creel ** Henri Sterdyniak . Impact de la réforme des CRI sur l”attractivité du Maroc et sur son climat des affaires. La baisse des flux entrants d’ide au Maroc en 2019 (-47% par rapport à 2018) les causes ? Ce déficit résulte de ressources ordinaires (hors recettes d’emprunts) de 285 MMDH et de charges (hors amortissements de la dette) […] La dette nette s'établit à 101,7% du PIB. Le ministre a affirmé, mercredi à Alger, que le déficit budgétaire prévu dans le cadre du Projet de loi de finances (PLF-2021) sera financé à travers l’application des mécanismes de la politique monétaire, stipulés dans la loi, en concertation avec la Banque d’Algérie. L'exécution de la loi de finances (LF) à fin juin 2020, laisse apparaître un solde budgétaire négatif de 28,8 milliards de dirhams (MMDH), selon le ministère de l'Économie, des finances et de la … Maroc : Déficit budgétaire du Trésor de 29,1 MMDH au S1-2020. Évolution des IDE entre 2018 et 2019. Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) prévoit, dans son Budget économique exploratoire, un allègement du déficit budgétaire durant l'année prochaine à 5% du Le déficit budgétaire s’accélère. La situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) fait ressortir un déficit budgétaire de 29,1 milliards de dirhams (MMDH) à fin juin 2020, contre 17,6 MMDH une année auparavant, selon le ministère "Il est prévu que le déficit budgétaire augmente à environ 298 milliards de rials à la fin 2020, et nous prévoyons de le réduire d'ici fin 2021 à 141 milliards de rials (31 milliards d'euros)", a indiqué le ministère des Finances dans un communiqué. L'exécution de la loi de finances (LF) à fin juin 2020, laisse apparaître un solde budgétaire négatif de 28,8 milliards de dirhams (MMDH), selon le ministère de l'Économie, des finances et de la Réforme de l'administration.Ce déficit résulte de ressources ordinaires (hors recettes d’emprunts) de 203,1 MMDH et de charges (hors amortissements de la dette) de 231,8 MMDH, précise L'Etat finance un déficit d'exécution budgétaire de 36,7 milliards d'euros, un montant proche du déficit budgétaire enregistré au 3e trimestre 2019. Le déficit budgétaire s'est établi, à fin septembre 2020, à 42,8 milliards de dirhams (MMDH), contre 28,5 MMDH à la même date de l'année dernière, selon la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT), publiée jeudi par le ministère de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration. Le déficit est attendu à 11,3 % du PIB et la dette à 119,8 %. À Bruxelles, les conséquences économiques de la pandémie connaissent ce jeudi 5 novembre deux rebondissements conséquents dans les trois institutions de l’Union européenne. Le déficit de l'année en cours a continué à s'aggraver pour atteindre 6,9 milliards d'euros. notre édition N°4949 du 30/01/2017). Les données statistiques du ministère des Finances sont plus qu'alarmantes. Au terme du premier trimestre 2013, le déficit budgétaire a triplé par rapport à celui enregistré sur la même 16% du PIB cette année Dossier spécial automobile: Nouveautés et promos de la rentrée au Maroc. Le déficit budgétaire s’est établi à 50,5 milliards de DH à fin octobre dernier, contre 36,5 milliards DH un an auparavant, soit une hausse de 14 milliards DH, selon la Situation des charges et ressources du trésor (SCRT) du mois d’octobre. La loi de finances avait prévu 3,5% (cf. Le Conseil général de Villars-sur-Glâne a approuvé mercredi soir à l'unanimité le budget 2021 de la commune. L’exécution de la loi de finances (LF) à fin septembre 2020 laisse apparaître un solde budgétaire négatif de 41,3 milliards de dirhams (MMDH), selon le ministère de l’Économie, des finances et de la Réforme de l’administration. Il est vrai que sa présence sur le sol national, le 29 avril dernier, coïncidait avec la reunion des chefs d’Etat et de gouvernement membres de la commission du Bassin du Congo.